Bolivie: Morales annonce la nationalisation des hydrocarbures

LA PAZ - Le président bolivien Evo Morales a annoncé la nationalisation des hydrocarbures du pays. Il a demandé à l'armée de prendre le contrôle des gisements.Cette mesure a pour but d'"assurer le fonctionnement des structures de production pour garantir l'approvisionnement", remplir les engagements internationaux et alimenter le marché national, a précisé un communiqué militaire.Le président bolivien a annoncé la prise de contrôle de l'ensemble des champs pétroliers par la compagnie publique nationale YPFB. Il a fixé un délai de 180 jours aux compagnies pétrolières étrangères opérant dans le pays pour régulariser leur situation, à travers de nouveaux contrats d'exploitation.Quelque vingt six compagnies étrangères dont Repsol (Espagne), Total (France), Exxon (Etats-Unis), British Gas (GB) et Petrobras (Brésil), sont implantées en Bolivie, qui détient les deuxièmes réserves de gaz d'Amérique du Sud après le Venezuela.L'armée a qualifié la décision du gouvernement de "nationalisation intelligente" qui conduira les compagnies étrangères à des négociations placés sous "les signes de l'équité et de justice".Ancien dirigeant du MAS (Mouvement vers le socialisme), M. Morales, premier président indien de Bolivie, qui affronte une vague de renvendication sociales après ses cent premiers jours au pouvoir, avait souvent annoncé son intention de nationaliser les hydrocarbures. Il n'avait toutefois pas précisé les modalités de son plan. La Bolivie est le pays le plus pauvres d'Amérique du Sud. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.