Bruxelles: les ministres européens discutent de l'adhésion turque

BRUXELLES - Les ministres européens des Affaires étrangères sont à Bruxelles pour discuter de la suspension ou non des négociations d'adhésion de la Turquie. Le processus est bloqué devant le refus obstiné d'Ankara d'ouvrir son territoire au trafic chypriote grec."Aujourd'hui ce n'est pas seulement la Turquie qui est l'enjeu des débats, c'est aussi la crédibilité de l'UE. Il faut que nous montrions que l'UE n'est pas seulement un amalgame d'intérêts nationaux", a déclaré à son arrivée le ministre luxembourgeois Jean Asselborn.Les ministres tenteront de s'accorder sur un ralentissement des négociations d'adhésion à l'UE de la Turquie, préconisé par la Commission européenne le 29 novembre. Mais l'ampleur de ce ralentissement reste à déterminer: la Commission a proposé de geler 8 des 35 chapitres thématiques qui jalonnent les négociations d'adhésion, et de ne plus conclure aucun autre chapitre tant que la Turquie n'ouvrira pas ses ports et aéroports au trafic chypriote grec.Mais les ministres luxembourgeois et néerlandais ainsi que l'Autrichienne Ursula Plassnik ont reconnu qu'il n'y avait pas de consensus sur le nombre de chapitres à geler. Et que l'éventualité d'imposer à Ankara une clause de rendez-vous, prévoyant une réévaluation de ses progrès dans un délai donné, faisait aussi débat.Le contentieux avec la Turquie porte sur l'application de ce protocole qui étend son union douanière avec l'UE aux dix Etats entrés dans le bloc européen en 2004, dont la République de Chypre. Malgré la signature de cet accord en 2005, les Turcs refusent toujours de laisser entrer dans leurs ports et aéroports les navires et avions de la République de Chypre.Si les ministres n'arrivent pas à un accord, comme beaucoup d'experts le jugent probable, le dossier reviendra sur la table des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, qui se retrouvent jeudi et vendredi en sommet à Bruxelles. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.