Bush en Chine: bataille sur le terrain des droits de l'homme

PÉKIN - La Chine et les Etats-Unis ont bataillé sur le terrain des droits de l'homme lors de la visite à Pékin de George W. Bush. Les différends entre Washington et Pékin n'ont pas empêché le géant de l'aéronautique Boeing de signer un contrat de quatre milliards. Le président américain et son homologue chinois Hu Jintao se sont entretenus durant 90 minutes. A l'appel de George W. Bush pour davantage de libertés "sociales, politiques et religieuses" en Chine, Hu Jintao a défendu devant la presse les "droits démocratiques" dont jouissent les Chinois. "Les Chinois bénéficient de décisions démocratiques, d'une gestion démocratique et d'une supervision démocratique prévues par la loi", a affirmé M. Hu face aux journalistes, privés de questions après les déclarations séparées des deux chefs d'Etats. Hu Jintao, qui a annoncé une visite aux Etats-Unis pour début 2006, s'est également montré ferme sur Taïwan. Il a rappelé à ses invités que la Chine "ne tolèrera pas l'indépendance" de l'île, liée par un accord de défense avec Washington et dont M. Bush a récemment vanté la "société chinoise libre et démocratique". Un peu plus tard, la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice a affirmé que les Etats-Unis n'avaient "pas vu les progrès escomptés" (dans le domaine des droits de l'homme). La cheffe de la diplomatie américaine a également évoqué l'"inquiétude provoquée par la croissance de la puissance militaire chinoise". M. Bush a pour sa part indiqué indiqué qu'il avait demandé à M. Hu d'inviter le dalaï lama pour qu'il entende par lui-même que le dirigeant tibétain "ne souhaite pas un Tibet indépendant", et également des représentants du Vatican avec lequel la Chine n'a pas de relations officielles. Le président américain n'a pas précisé quelle avait été la réaction chinoise. Sur les questions commerciales et financières, le chef de la Maison blanche n'a pas obtenu d'engagements précis de la part de la Chine. La vraie bonne nouvelle pour les Américains a été la signature d'un contrat pour Boeing d'une valeur totale de quatre milliards de dollars. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.