Caricatures de Mahomet: Berlusconi téléphone à Kadhafi

ROME - Silvio Berlusconi a téléphoné samedi au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, après la démission du ministre italien des Réformes, Roberto Calderoli. L'ancien ministre a été mis en cause dans les violences qui ont fait onze morts vendredi devant le consulat italien de Benghazi, en Libye.M. Calderoli, qui appartient à la Ligue du Nord, mouvement populiste et xénophobe, avait arboré dans la semaine devant les caméras de télévision un t-shirt sur lequel était reproduite l'une des caricatures de Mahomet qui ont soulevé une vague d'indignation dans le monde musulman.Kadhafi et Berlusconi "sont convenus que ce grave épisode ne devais pas affecter les relations amicales entre l'Italie et la Libye", indique un communiqué diffusé par les services du président du Conseil italien.La Fondation Khadafi, influent organisme caritatif dirigé par le fils de Mouammar Kadhafi, Saïf al Islam, avait auparavant réclamé des sanctions à l'encontre de Calderoli. "Si le gouvernement italien ne le fait pas, les relations avec la Libye traverseront une période décisive durant laquelle les liens seront réévalués", avertissait-elle, faisant état de onze morts et de 35 blessés lors de la manifestation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.