Chute du gouvernement canadien sur une motion de censure

MONTREAL - Empêtré dans un scandale financier, le gouvernement canadien du libéral Paul Martin est tombé lundi soir après l'adoption par le Parlement d'une motion de censure. Des élections devraient avoir lieu en janvier prochain. La motion a été adoptée par 171 voix contre 133. Elle était soutenue par les trois partis de l'opposition présents à la Chambre des Communes. Celle-ci compte 306 sièges, dont deux sont vacants. Un vaste scandale de détournement de fonds dans lequel sont impliqués des responsables du parti libéral a servi de détonateur à cette motion, bien que M. Martin ait été personnellement "exonéré" de toute charge. La récente publication du rapport du juge Gomery a donné une arme à l'opposition, qui a sauté sur l'occasion pour accuser le parti libéral de corruption et affirmer que le gouvernement avait "perdu l'autorité morale pour gouverner". M. Martin est aux affaires depuis 17 mois. Le Premier ministre a fait savoir après le vote qu'il rencontrerait mardi la gouverneure générale du Canada Michelle Jean pour lui demander de dissoudre le parlement. Il annoncera ensuite la date des prochaines législatives. Le scrutin pourrait avoir lieu le 23 janvier. Selon les sondages, un nouveau gouvernement libéral minoritaire pourrait sortir des urnes. Le parti de M. Martin détient 133 sièges à la Chambre des Communes et il dépendait du Nouveau parti démocratique (gauche) pour gouverner. Les Libéraux, au pouvoir depuis 1993, ne se sont jamais vraiment remis d'un scandale qui a éclaté en février 2004, lorsque certains responsables du parti ont été accusés d'avoir détourné de l'argent en confiant à des sociétés proches de leur formation des campagnes d'information financées par le gouvernement. M. Martin avait ensuite perdu sa majorité parlementaire à la suite des élections législatives de juin 2004. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.