CPE: la crise profitera à la gauche en 2007, selon un sondage

PARIS - Pour six Français sur dix, le conflit du CPE profitera à la gauche lors de l'élection présidentielle de 2007, selon un sondage. Ségolène Royal et François Hollande à gauche ainsi que Nicolas Sarkozy à droite sortent renforcées par la crise.Au total, 63% des personnes interrogées pensent que la crise profitera à la gauche et 10% des sondés estiment que la crise bénéficiera à la droite, 12% à l'extrême-droite, 3% à l'extrême-gauche.Les sympathisants de gauche sont encore plus convaincus: 78% d'entre eux jugent que le Parti socialiste, le Parti communiste et les Verts engrangeront les bénéfices de la contestation sociale dans douze mois. Après une crise qui a révélé des fractures dans la majorité, plus de la moitié des sympathisants de droite sont du même avis (53%).La présidente socialiste de la région Poitou-Charentes Ségolène Royal arrive en tête des personnalités politiques dont l'image est renforcée après la crise: 71% estiment qu'elle tire le mieux son épingle du jeu. Derrière elle, le chef du parti socialiste François Hollande (57%) puis le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy (55%).En revanche, pour 88% des sondés, le président Jacques Chirac sort affaibli. Cette proportion passe à 89% pour le Premier ministre, Dominique de Villepin.Le sondage TNS Sofres a été réalisé pour la chaîne LCI et le journal "Le Figaro" les 11 et 12 avril par téléphone auprès d'un échantillon de 1000 personnes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.