Crise politique en Ukraine: présence militaire accrue à Kiev

KIEV - Le président et le premier ministre ukrainiens, dont les divergences ont provoqué une crise politique, se sont rencontrés pour évoquer la date des élections législatives. Peu avant, le chef de l'Etat avait donné l'ordre de déployer des renforts militaires à Kiev.Un haut responsable ukrainien a fait savoir que le président Viktor Iouchtchenko avait demandé l'envoi d'unités supplémentaires dans la capitale en précisant que cette mesure n'avait rien d'exceptionnel. Pendant 24 heures, le flou avait régné quant au contrôle des forces du ministère de l'intérieur, qui comptent 30'000 hommes.M. Ianoukovitch, grand rival du président depuis la "révolution orange" de 2004, est arrivé avec plus de deux heures de retard au palais présidentiel. Ioulia Timochenko, cheffe de file de l'opposition revenue dans le camp de Iouchtchenko, et Ivan Pliouchtch, président du Conseil de la sécurité nationale, puissant organe de l'Etat, devaient assister aux discussions.Plusieurs milliers de partisans du premier ministre se sont rassemblés devant le palais présidentiel. Malgré la crise, le calme était de mise dans les rues, beaucoup d'habitants de la capitale profitant du soleil printanier.Alors que leurs discussions étaient sur le point de commencer, M. Pliouchtch a annoncé le déploiement de nouvelles unités à Kiev "pour assurer la sécurité des institutions d'Etat, l'ordre public et la sécurité des habitants".Le ministre de l'intérieur, Vassil Tsouchko, a reconnu que les forces de son ministère n'obéissaient pas à ses ordres. Il a dit ne pas voir l'intérêt de ce déploiement. Ces forces sont chargées du maintien de l'ordre, qui n'est pas du ressort de l'armée, contrôlée par l'un des rares alliés de M. Iouchtchenko au gouvernement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.