Découverte de deux nouvelles planètes extrasolaires

PARIS - Deux nouvelles planètes extrasolaires ont été découvertes grâce à une collaboration anglo-franco-suisse, a annoncé l'Institut d'astrophysique de Paris (IAP). Ces deux astres, WASP-1b et WASP-2b, portent à 14 la liste des planètes extrasolaires.La première est située à environ mille années-lumière, dans la constellation d'Andromède, la seconde à quelque 500 années-lumière, dans la constellation du Dauphin.Elles ont été détectées grâce au recours combiné à deux techniques: la méthode de transit photométrique, avec le système britannique SuperWASP, installé aux Iles Canaries, et le procédé de vitesses radiales, mis en oeuvre avec un nouveau spectrographe de l'Observatoire français de Haute-Provence.Il s'agit de planètes géantes gazeuses de type Jupiter, mais tournant autour de leur étoile en 2,5 et 2,2 jours de période respectivement, contre douze ans pour Jupiter. Leur proximité de leur étoile implique que les températures y sont élevées, ce qui les fait entrer dans la classe des "Jupiters chauds".Le système robotisé de huit téléobjectifs grand angle SuperWASP (Wide Angle Search for Planets) dirigé par une équipe du Royaume-Uni a observé plus de 200'000 étoiles à la recherche d'infimes baisses de luminosité périodiques attribuables à un compagnon planétaire. Plusieurs dizaines de candidats ont ainsi été identifiés.Pour établir la nature planétaire de ces étoiles, l'équipe anglo-saxonne s'est jointe à une équipe franco-suisse travaillant sur le tout nouveau spectrographe français SOPHIE (Spectrographe pour l'Observation des PHénomènes sIsmologiques et Exoplanétaires), en cours de tests, qui sera officiellement inauguré le 30 novembre.A ce jour, on connaît plus de 200 planètes autour d'étoiles autres que le Soleil. Les planètes à transit intéressent particulièrement les astronomes: un satellite photométrique franco-européen, COROT (COnvection, ROtation et Transits planétaires), doit être lancé prochainement pour tenter d'en identifier un grand nombre.La découverte des deux nouveaux astres a été révélée à Heidelberg (Allemagne), lors d'une conférence internationale sur les planètes extrasolaires, et fera l'objet d'un article dans la revue "Monthly Noticies of the Royal Astronomy Society". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.