Des armes ont été transférées à Abbas avec le feu vert d'Israël

JéRUSALEM - Des armes ont été transférées dans la nuit avec le feu vert d'Israël aux forces fidèles au président palestinien Mahmoud Abbas. Ce millier de fusils américains M-16 est destiné à la garde présidentielle."Nous avons appliqué une décision prise il y a trois semaines par le premier ministre Ehud Olmert sur recommandation des responsables de la sécurité" israélienne, a indiqué le président de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, Tzahi Hanegbi, à la radio publique israélienne.Interrogée par l'AFP, une porte-parole militaire à Tel-Aviv a confirmé que ce transfert s'est bien déroulé sous contrôle de l'armée israélienne.Selon le quotidien "Yédiot Aharonot", trois camions venus de Jordanie et transportant en tout 950 fusils américains M-16 ont franchi le pont Allenby sur le Jourdain et ont été escortés par l'armée israélienne respectivement jusqu'à Ramallah (Cisjordanie) et au barrrage routier d'Erez, à la limite entre Israël et la bande de Gaza.Un chargement de 400 fusils M-16 a été transféré à la garde présidentielle de M. Abbas à Ramallah et un autre de 550 à cette même force à Gaza, a précisé le Yédiot. La Cour suprême d'Israël devait examiner trois appels contre ces transferts d'armes, a-t-on appris de source judicaire.M. Olmert a indiqué mardi avoir donné son feu vert ce transfert d'armes légères en provenance de Jordanie, afin de "renforcer" Mahmoud Abbas "afin qu'il soit capable de faire face au Hamas", le mouvement islamiste à la tête du gouvernement palestinien. "Je l'ai fait car le temps nous est compté et nous devons aider Abou Mazen (nom de guerre de M. Abbas)", a-t-il souligné.La décision de principe de ces transferts avait été prise dès la fin mai, mais l'Autorité palestinienne avait immédiatement pris ses distances avec cette annonce.Mercredi la déléguée générale de Palestine auprès de l'UE, Leila Chahid, a une nouvelle fois critiqué la décision de M. Olmert comme une manoeuvre visant à discréditer Mahmoud Abbas. "Olmert annonce ça comme s'il faisait de Mahmoud Abbas un agent, un collaborateur de l'occupation israélienne", a-t-elle accusé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.