Des médecins palestiniens parlent de 4 tués dans un raid à Rafah

GAZA - Quatre Palestiniens, dont un activiste, ont été tués samedi à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, par des frappes israéliennes, rapportent des témoins et les services médicaux. Israël conteste toutefois un de ces raids.Selon des médecins, un missile tiré par l'aviation israélienne s'est abattu en face d'une maison de Rafah, tuant deux personnes et faisant plusieurs blessés parmi les membres d'une même famille qui tentaient de fuir la maison, prise pour cible par des tirs israéliens. Un des blessés est décédé par la suite, ont rapporté les services médicaux.Des médecins palestiniens avaient d'abord indiqué que l'une des victimes était un enfant mais ils ont ensuite précisé que la frappe aérienne avait tué un homme et une femme âgée.Deux enfants comptent parmi les blessés. Un porte-parole de l'armée israélienne a déclaré que les seuls raids menés par Tsahal dans la bande de Gaza à cette période étaient distants de près de deux kilomètres de Rafah. Il a précisé que deux groupes d'activistes palestiniens étaient visés.Une autre frappe aérienne a tué un activiste du Jihad islamique à Rafah, ont rapporté les services médicaux. L'armée israélienne a confirmé avoir effectué ce deuxième raid.Tsahal a mené plusieurs incursions ces derniers jours près de cette zone, dans le cadre de l'offensive lancée après l'enlèvement, le 25 juin, du caporal Gilad Shalit par un commando palestinien, lors d'un raid transfrontalier.Selon des témoins palestiniens, des blindés progressaient samedi vers un camp de réfugiés de Rafah et les troupes israéliennes ont pris le contrôle d'un poste de contrôle palestinien situé dans ce secteur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.