Deux attentats endeuillent l'Irak à trois semaines des élections

BAGDAD - Deux attentats suicides à la voiture piégée ont fait une quarantaine de morts en Irak. Les activistes intensifient leur campagne de violences à trois semaines des élections législatives du 15 décembre. Le premier attentat a été commis devant l'hôpital central de Mahmoudia, au sud de Bagdad. Il a fait 34 morts et des dizaines de blessés. Le kamikaze a fait sauter son véhicule bourré d'explosifs alors que des policiers irakiens se rassemblaient devant l'hôpital, visité à ce moment-là par des soldats américains chargés des affaires civiles. Quatre "marines" ont été blessés dans l'explosion. Le directeur des services d'urgence a précisé que sept policiers et trois soldats irakiens ainsi qu'un médecin et cinq employés de l'hôpital avaient été tués. Les autres victimes sont des civils. A Hilla, un attentat suicide à la voiture piégée a fait jusqu'à 14 morts et une vingtaine de blessés sur un marché. Ce bilan est contradictoire avec celui d'une source hospitalière qui a fait état de trois morts et treize blessés. Les deux attaques portent à plus de 200 le nombre de personnes tuées dans des attentats en moins d'une semaine. Elle témoignent d'une intensification des actes de guérilla à l'approche des élections législatives du 15 décembre. Les violences se sont aussi poursuivies dans le reste du pays. Au centre de Bagdad, trois gardes du corps du ministre de l'industrie ont été retrouvés morts. Une fillette irakienne a été tuée par l'explosion d'une bombe alors qu'elle jouait près d'une patrouille militaire américaine. Les corps de deux femmes et deux hommes, portant des traces d'étranglement, de torture et des impacts de balles, ont été retrouvés à Youssoufiyah, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bagdad, selon une source policière. Côté américain, l'armée a relevé que six soldats avaient été tués ces dernières 24 heures, portant à plus de 2100 le nombre de militaires tués en mission depuis l'invasion en mars 2003. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.