Elections en Catalogne: Les nationalistes modérés l'emportent

BARCELONE - Les nationalistes de centre-droit ont remporté les élections régionales de Catalogne avec 1 majorité relative en sièges, selon des résultats partiels. Mais leur avance ne leur garantit par de gouverner cette région autonome du nord-est de l'Espagne.Les nationalistes démocrates-chrétiens de Convergencia i Unio (CiU), dans l'opposition depuis 2003, obtiennent 47 des 135 sièges du Parlement autonome catalan, contre 46 lors de la précédente élection en 2003, selon ces résultats partiels officiels.Le Parti socialiste catalan (PSC) conduit par José Montilla, à la tête de la coalition tripartite sortante, serait en recul, obtenant entre 37 et 40 sièges contre 42 en 2003, selon un sondage effectué pour la radio-télévision publique espagnole (RTVE).Le Parti populaire (PP, droite) obtiendrait 13 à 15 sièges, contre 15 en 2003. Le mouvement citoyen Ciutadans, créé en 2006 et qui dénonce l'hégémonie des nationalistes en Catalogne, pourrait créer une surprise relative en obtenant un ou deux sièges à l'Assemblée régionale. La participation estimée à 57,7% est en net recul de près de 6 points par rapport à 2003.CiU, qui a régné pendant 23 ans sur cette riche région à fort caractère nationaliste jusqu'aux dernières régionales, avait déjà remporté la majorité en sièges en 2003, sans être en mesure de former une coalition parlementaire. Ces résultats scellent l'échec relatif de Ciu et de son leader Artur Mas à convertir ce scrutin en plébiscite contre la majorité de gauche sortante.Le nom du futur président du gouvernement autonome de Catalogne, élu par le Parlement régional, Artur Mas ou José Montilla, dépendra donc une fois de plus des tractations post-électorales qui débuteront dès jeudi. Le parti indépendantiste de gauche ERC semble détenir à nouveau les clés du pouvoir en Catalogne.Les indépendantistes ont notamment provoqué la convocation de ces élections anticipées catalanes après avoir appelé à voter contre le nouveau statut d'autonomie élargie de la Catalogne, approuvé en juin, car il ne décrivait pas la région comme une "nation" sauf dans son préambule.Le futur gouvernement catalan gèrera en 2007 un budget d'environ 30 milliards d'euros, supérieur à celui de pays comme le Chili, Hong Kong, la Croatie, l'Ukraine ou la Slovénie, soulignait le quotidien catalan El Periodico. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.