Elections en RDC: ouverture des bureaux de votes, un mort

GOMA - Les citoyens de République démocratique du Congo ont commencé à voter dimanche à 06h00 locales (05h00 suisses) pour le second tour d'une présidentielle à hauts risques. Au moins une personne à été tuée lors de violences liées à cette élection.Les électeurs doivent choisir entre le sortant favori Joseph Kabila et le vice-président Jean-Pierre Bemba. Plus de 25 millions d'électeurs sont appelés à départager deux ex-belligérants de la dernière guerre sur le sol congolais (1998-2003), dont les troupes se sont affrontées à l'arme lourde du 20 au 22 août à Kinshasa.Ce scrutin historique, premier vote libre en 41 ans dans l'ex-Zaïre, est combiné à l'élection des députés provinciaux, dont 632 sont à élire parmi 13'476 candidats, et 58 seront ensuite cooptés parmi les chefs coutumiers.Les premiers bureaux ont ouvert dans l'est du pays. En raison d'un décalage horaire dans ce pays grand comme l'Europe occidentale, les bureaux de vote n'ouvriront dans la capitale Kinshasa et dans les régions de l'ouest qu'à 06h00.Devant le centre de vote de la mairie de Goma (Nord-Kivu), des files d'une vingtaine d'électeurs disciplinés se sont formées avant l'aube. "J'attends un président qui amène la paix", explique Sara Biringa, 86 ans, appuyée sur un gros bâton.Au moins une personne a été tuée lors de violences liées à cette élection. Les incidents ont eu lieu à Bumba, en Equateur (nord-ouest), a-t-on appris auprès de la Missionde l'ONU en RDC (Monuc).Ces incidents auraient éclaté après qu'un président de bureau de vote eut été découvert en possession de "bulletins pré-remplis" pour un candidat. Ils ont fait "selon la police, un mort et un blessé", a déclaré Suzanna Gouveira, chargé de l'information de la Monuc à Mbandaka, chef-lieu de l'Equateur.Les 50'045 bureaux de vote fermeront à 18h00 et le dépouillement commencera immédiatement. Les résultats provisoires de la présidentielle seront connus d'ici le 19 novembre et ceux des provinciales le 5 décembre. Ces élections doivent mettre un terme à une transition politique initiée en 2003 après une guerre régionale de près de cinq ans ayant impliqué sept pays africains. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.