Essai nucléaire nord-coréen confirmé: tollé dans le monde

SéOUL - Défiant les mises en garde internationales, la Corée du Nord a annoncé qu'elle avait procédé à un essai nucléaire. Ce test, qualifié d'"historique" par le régime communiste, a provoqué une levée de boucliers dans le monde entier.Le régime communiste avait averti, dès le 3 octobre, qu'il procèderait à un essai nucléaire si les conditions de sécurité étaient réunies. Pyongyang avait alors invoqué "la menace extrême des Etats-Unis de déclencher une guerre nucléaire" ainsi que "les sanctions vicieuses" imposées par Washington contre des entités nord-coréennes accusées de blanchiment d'argent.Selon KCNA, l'équipe des chercheurs de la RDPC (République démocratique populaire de Corée) a effectué un essai nucléaire souterrain. Toujours selon la même source, qui ne donne pas de détails, il n'y a aucun danger, tel que des émissions radioactives.Des ondes sismiques provenant du nord-est de la Corée du Nord ont été provoquées par une explosion artificielle, ont indiqué peu après des scientifiques en Corée du Sud, semblant corroborer l'information selon laquelle Pyongyang a bien procédé à un essai nucléaire.Le test a provoqué une vague de condamnations dans le monde. Même la Chine, pourtant fidèle alliée du régime communiste nord-coréen, a fait part de "sa ferme opposition" face à un essai mené "de manière éhontée".A Washington, la Maison Blanche a condamné une "provocation" qui, si elle est confirmée, réclamerait une "action immédiate" du Conseil de sécurité de l'ONU. Londres a dénoncé un acte "tout à fait irresponsable" appelant une "riposte vigoureuse". Berlin a estimé que Pyongyang "continuait à faire fausse route vers plus d'isolement" international.Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a estimé que le test était "impardonnable". D'autres responsables nippons ont averti que le Japon avait l'intention de réclamer des sanctions supplémentaires à l'ONU, si le test nucléaire nord-coréen était confirmé.La Corée du Sud a averti qu'elle "ne tolérerait" pas une Corée du Nord nucléarisée, et a annoncé la suspension de l'aide humanitaire qu'elle avait accordée à la Corée du Nord après les inondations meurtières de l'été. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.