Euro Millions: le jackpot réparti entre vingt joueurs

BERNE - Pour la première fois depuis le lancement de l'Euro Millions en février 2004, il n'y a pas eu de gagnant de premier rang. Le jackpot de 288 millions de francs a été réparti entre vingt personnes qui empochent chacune 15,4 millions. Aucun joueur suisse ne figure parmi elles.Lors du tirage de vendredi soir, aucun joueur n'a découvert les cinq bons numéros (12, 22, 32, 33, 36) et les deux bonnes étoiles (2,6) . Comme c'était le douzième tirage consécutif sans gagnant de premier rang, le gros lot a été réparti entre les gagnants de deuxième rang (cinq bons numéros et une étoile), soit sept personnes en Grande-Bretagne, trois au Portugal, trois en Espagne, deux en Irlande, quatre en France et une en Belgique. L'enjeu de l'Euro Millions de vendredi prochain se montera à 24 millions de francs, a indiqué la Loterie romande.Le principe du "roll down" (répartir l'argent entre les gagnants de rang inférieur) vise à éviter la folie que pourraient engendrer des jackpots extraordinairement élevés, comme dans les grandes loteries américaines (plus de 350 millions de dollars).La fièvre était palpable dans les kiosques suisses à quelques heures du tirage. Quelque 8,5 millions de grilles ont été validées, dont environ 2,3 millions côté romand, selon la Loterie romande. Dans de nombreux kiosques, il fallait faire la queue pour déposer son bulletin.La somme totale misée s'élève à environ 26 à 27 millions de francs, dont 7,4 millions pour la Suisse romande. Ces chiffres sont supérieurs à ceux du dernier tirage, vendredi passé, où quelque 7 millions de grilles avaient été validées en Suisse pour un total de mise s'élevant à plus de 23 millions de francs.Les Suisses se montrent friands de ce jeu: lors du dernier tirage, dont le jackpot s'élevait à 243 millions de francs, ils ont dépensé 3,18 francs en moyenne, soit presque une grille par habitant. Les plus gros joueurs sont les Portugais avec 6,14 francs par habitant. Précédant les Suisses, les Luxembourgeois ont chacun dépensé 4,3 francs. Les Français n'ont eux consacré "que" 1,20 franc au jeu.Le premier tirage du jeu a eu lieu le 13 février 2004 dans les trois pays fondateurs (France, Espagne, Royaume-Uni), rejoints le 8 octobre 2004 par six autres pays (Luxembourg, Belgique, Suisse, Portugal, Irlande, Autriche). Chaque joueur à une chance sur 76 millions de trouver les sept bons chiffres du premier rang. L'un des plus gros gains avait été décroché en avril 2005 par un Portugais établi en Valais, qui avait décroché 64 millions d'euros, soit plus de 100 millions de francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.