Forte baisse de la fréquentation des cinémas européens en 2005

STRASBOURG - En 2005, la fréquentation des cinémas a baissé de 11% dans les 25 pays de l'Union Européenne (UE). Ce résultat est tempéré par une meilleure tenue des films nationaux qui ont accru leur part de marché dans sept pays sur dix.Ces constatations publiées par l'Observatoire européen de l'audiovisuel, basé à Strasbourg, se basent sur les chiffres de onze pays de l'UE. Cette institution estime qu'il y a eu 900 millions d'entrées l'an dernier, contre 1,005 milliard en 2004, soit un recul de 11%.La baisse de fréquentation est particulièrement nette dans trois des cinq principaux marchés: Allemagne (-18,8%), Espagne (-12,5%) et France (-10%). Le Royaume-Uni et l'Italie résistent un peu mieux avec des baisses respectives de 3,8% et 7,5%.La baisse est également très forte sur des marchés de petite et moyenne taille comme la Slovaquie (-24,1%), la République tchèque (-21,3%), la Suède (-12%) ou les Pays-Bas (-11,2%).Les productions nationales se sont en revanche mieux comportées qu'en 2004. L'Observatoire note une amélioration tangible dans sept des dix pays qui ont fourni leurs statistiques pour l'an dernier.Le changement le plus important a été enregistré au Royaume-Uni avec une part de marché des films nationaux qui a atteint 34% contre 23,4% en 2004. Des progressions ont également été signalées au Danemark (+10% de part de marché) ainsi qu'en Italie (+4,3%) et aux Pays-Bas (+4,4%).Les films nationaux ont en revanche connu des performances plus décevantes en France par exemple. Leur part de marché est retombée à 36,9% en 2005, contre 38,6% un an auparavant.En Suisse aussi, 2005 a été une année difficile pour les cinémas. Il s'est vendu environ 15,2 millions de billets, soit une chute de 14% par rapport à 2004, selon une estimation donnée au début janvier par l'Association suisse des exploitants et distributeurs de films ProCinema.Le cinéma indigène a réussi à accroître sa part de marché. Elle s'est élevée à 5,9%, contre 2,6% en 2004, grâce à l'énorme succès de la comédie alémanique "Mein Name ist Eugen" de Michael Steiner qui sortira au printemps en Suisse romande. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.