France: le premier ministre tente de sortir de l'ombre de Sarkozy

Le premier ministre français François Fillon, qui peine à exister face à l'"hyperprésident" Nicolas Sarkozy présent sur tous les fronts, tente d'affirmer son rôle et de faire taire les sarcasmes. Il a présenté son programme de gouvernement. L'enseignement figure en tête.Dans un discours de politique générale devant les députés, M. Fillon a assuré la détermination de son gouvernement à mettre oeuvre les réformes décidées par M. Sarkozy. Celles-ci allient libéralisme économique et une plus grande sévérité en matière de répression de la délinquance ou du contrôle de l'immigration."Il faut réécrire notre contrat politique, social et culturel", a déclaré le premier ministre, en soulignant sa volonté de moderniser les institutions. M. Fillon, qui avait promis des "surprises", a en fait consacré la quasi totalité de son discours à reprendre les promesses électorales de M. Sarkozy, sans faire d'annonce nouvelle.Il a ainsi souligné que l'effort consacré à l'enseignement supérieur serait "la priorité absolue", avec 5 milliards d'euros consacrés aux universités d'ici à 2012. Il a aussi confirmé le principe du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et repris l'objectif d'un retour au "plein emploi" en 2012. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.