Fusillade de Virginia Tech: le forcené avait laissé une lettre

BERNE - Le tireur, qui a tué lundi une trentaine de personnes sur le campus de l'université américaine de Virginia Tech, était un étudiant sud-coréen de 23 ans. Le jeune homme vivait sur le campus et était en dernière année de licence d'anglais.Afin d'expliquer son geste, l'étudiant a laissé une longue lettre dans laquelle il s'insurge contre "les gosses de riches" et "la débauche". Dernièrement, il avait également montré un "comportement violent et erratique" mettant le feu à une chambre dans un des dortoirs situés sur le campus.Cho Seung Hui vivait aux Etats-Unis avec un statut de résident permanent. L'un des deux pistolets retrouvés près du tireur a aussi servi dans la première fusillade deux heures plus tôt. Il semblerait donc qu'il n'y ait eu qu'un seul meurtrier.A Blacksburg, parents et amis des victimes cherchent à comprendre son geste insensé. Des étudiants et des parents ont accusé la direction de l'établissement d'avoir trop tardé à les prévenir qu'un tueur se trouvait sur le campus. "Il n'y a pas d'excuses pour cela, pour ce manque d'informations", a déclaré une étudiante de 25 ans.Une étudiante qui se trouvait dans l'une des salles de classes visées a raconté comment elle avait survécu en se faisant passer pour morte. Un autre étudiant a rapporté qu'un professeur israélien de 75 ans s'est sacrifié pour sauver la vie de plusieurs étudiants.George W. Bush et son épouse Laura doivent se rendre sur les lieux du massacre pour exprimer le soutien du pays aux proches des victimes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.