Gaza: 20 Palestiniens tués dans des raids israéliens

BEIT LAHIYA/GAZA - Vingt Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza par l'armée israélienne qui a perdu un soldat dans une vaste offensive terrestre. Israël veut mettre fin aux tirs de roquettes à partir de ce territoire et retrouver un soldat enlevé.De violents combats ont opposé soldats israéliens et activistes palestiniens à Beit Lahya, dans le nord du territoire, où les blindés israéliens sont arrivés par l'ouest. Ils ont pénétré dans les quartiers d'Atatra et Salatine, dont une partie de la population a fui.Onze Palestiniens, dont deux activistes du Hamas et une majorité de civils, ont été tués et 26 blessés dans ces bombardements israéliens, selon des sources médicales palestiniennes.L'armée israélienne a confirmé la mort d'un de ses soldats à Atatra, revendiquée par un groupe armé, les Comités de résistance populaire, dans un affrontement au cours duquel deux autres ont été blessés.Dans la matinée, un civil palestinien a également été tué par des tirs d'un blindé israélien à Atatra. Deux combattants du groupe radical Jihad islamique ont été tués et cinq blessés dans un raid aérien à Abassane, dans le sud, où l'armée a effectué une incursion. Mercredi soir, un policier palestinien et deux membres de la branche armée du Hamas avaient été tués.Jeudi soir, trois autres Palestiniens ont été tués lors d'un raid aérien israélien sur Beit Lahya et dix autres ont été blessés dont trois étaient dans un état critique.Le Premier ministre palestinien issu du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a dénoncé une "punition collective" et appelé la communauté internationale à intervenir pour mettre fin à l'offensive israélienne.Le ministre israélien de la Défense Amir Peretz a assuré que l'offensive avait pour seul objectif "de faire cesser les tirs de roquettes et ramener le soldat" enlevé le 25 juin.Huit roquettes artisanales Qassam ont été tirées jeudi sur le territoire israélien, dont une est tombée sur la ville de Sderot et trois au sud, sans faire ni victime ni dégât, selon une porte-parole militaire israélienne."Dans certains secteurs, nous avons rencontré une résistance acharnée des terroristes", a déclaré à la presse sur place le commandant de la région militaire sud d'Israël, Yoav Galant.Par ailleurs, 27 ministres et députés palestiniens du Hamas arrêtés par Israël ont comparu devant deux tribunaux militaires israéliens en vue de la prolongation de leur garde à vue. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.