Géorgie: l'Ossétie du Sud vote pour son indépendance

TSKHINVALI - Les bureaux de vote ont ouvert en Ossétie du Sud pour un référendum sur l'indépendance de cette région séparatiste de Géorgie. Un scrutin organisé sous l'oeil bienveillant de Moscou, en pleine crise diplomatique russo-géorgienne.Près de 55'000 électeurs doivent se prononcer sur l'indépendance de ce petit territoire qui a fait sécession de la Géorgie au cours d'un bref conflit en 1992 et aspire à être rattaché à la Fédération de Russie. Ils doivent aussi élire leur futur président. L'actuel "chef de l'Etat", Edouard Kokoïty, part favori.Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 locales (06h00 suisses) et doivent fermer leurs portes à 22h00 (20h00 suisses). Tbilissi a déjà annoncé qu'il ne reconnaîtra pas le référendum, fustigeant une "provocation". Peuplé d'Ossètes et de Géorgiens, ce territoire caucasien du nord de la Géorgie et frontalier de la Russie, est depuis longtemps source de conflits entre Moscou et Tbilissi.Bien que l'Ossétie du Sud ne soit reconnue par aucun gouvernement étranger - pas même la Russie -, les Etats-Unis, l'Union européenne, l'OSCE et l'OTAN ont mis en garde contre la tenue d'un référendum qui risque, selon eux, d'entraîner une escalade de violence dans la région.Arrivé au pouvoir en 2003, le président géorgien pro-occidental Mikheïl Saakachvili a fait du retour des régions séparatistes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud dans le giron géorgien sa priorité.Le référendum intervient alors que les relations russo-géorgiennes sont au plus bas depuis la brève interpellation fin septembre en Géorgie de quatre officiers russes accusés d'espionnage. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.