Grève des transports à New York: la fin du mouvement se profile

NEW YORK - Après trois jours de grève des bus et métros à New York, le syndicat des transports a accepté de recommander la reprise du travail à ses membres. Il a ainsi laissé entrevoir pour des millions d'usagers la fin du premier mouvement en 25 ans. La nouvelle devrait soulager les New-Yorkais fatigués mais souvent placides, affrontant la bousculade dans les trains de banlieue ou les bouchons des heures de pointe. La décision est intervenue jeudi matin, à l'issue d'une rencontre avec des médiateurs dépêchés par l'Etat de New York pour tenter de débloquer le conflit. Les parties "se sont mises d'accord pour reprendre les négociations tandis que le TWU (syndicat des travailleurs) prend des mesures pour le retour au travail de ses membres", a déclaré l'un d'eux, Richard Curreri. Les dirigeants du TWU devaient présenter cette recommandation à leur conseil exécutif en fin de journée. Syndicat et direction se sont retrouvés pour la première fois depuis le lancement de la grève. Sur le fond des divergences, "un accord reste encore hors d'atteinte à ce stade. Mais il est clair que les deux parties ont un désir sincère de résoudre leurs différences", a ajouté M. Curreri. La municipalité a introduit un recours en justice contre les grévistes en vertu de la loi rendant illégale toute grève du secteur public. Les trois dirigeants du TWU, qui encouraient une peine de prison pour refus de mettre un terme au mouvement, doivent se présenter devant le juge. La grève des transports a commencé mardi après que les négociations salariales, qui interviennent tous les trois ans, eurent achoppé sur la question du relèvement de l'âge de la retraite. A Manhattan, quatre employés sur cinq se rendent habituellement à leur travail en transports en commun. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.