Grippe aviaire : nouveaux foyers en Chine, au Vietnam et au Japon

PÉKIN - Trois nouveaux foyers de grippe aviaire ont été annoncés en Chine, au Vietnam et au Japon. L'avancée de la maladie souligne l'ampleur de la tâche qui attend les autorités sanitaires mondiales qui se réunissent à partir de lundi à Genève. Un nouveau foyer du virus H5N1, le plus dangereux, a été détecté dans la province chinoise du Liaoning (nord-est), a indiqué l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Quelque 9000 poulets ont péri. Près de 370 000 volailles ont également été abattues dans un rayon de trois kilomètres autour du foyer d'infection et la province du Liaoning procédait à la vaccination de 13,9 millions d'animaux. Ce foyer est le quatrième enregistré dans le pays en un peu plus de deux semaines, après la Mongolie intérieure (nord), l'Anhui (est) et le Hunan (sud). Au Vietnam voisin, un nouveau foyer a été annoncé dans la province de Bac Giang, à 70 km au nord de Hanoï. L'épizootie y a tué 4000 volailles, a déclaré un responsable du département vétérinaire provincial. Au moins 41 personnes sont mortes au Vietnam des suites de la grippe aviaire, depuis fin 2003. Enfin, au Japon, les autorités ont décidé d'abattre 180 000 poulets, après la découverte d'un nouveau foyer de grippe aviaire, dans une ferme de la préfecture d'Ibaraki (est). La contamination par le virus H5 a été découverte lors d'inspections près d'une ferme où a été confirmée une infection lundi, a expliqué le ministère de l'Agriculture. Ces annonces de nouveaux foyers interviennent à trois jours du sommet, à partir de lundi à Genève, entre l'OMS, la FAO et la Banque mondiale, notamment. "Genève est le sommet de la dernière chance", commente l'hebdomadaire médical britannique "Lancet". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.