Grippe aviaire: le risque de transmission à des volailles grandit

BERLIN/GENèVE - Le risque de propagation du virus H5N1 à des élevages de volailles grandit en Allemagne. Plus de 81 oiseaux sauvages porteurs du virus de la grippe aviaire ont été découverts dans le Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale, selon les autorités locales.Il faut tabler sur la découverte de nouveaux oiseaux sauvages porteurs du virus, a affirmé hier soir le ministre régional de l'agriculture Till Backhaus. Plus de 300 soldats ont été déployés sur l'île de Rügen, en Mer Baltique, où 79 des 81 cas ont été découverts.Ces soldats sont chargés de désinfecter l'île où l'état d'alerte a été décrété ainsi que dans d'autres districts du Land, situé le long de la frontière polonaise.Deux oiseaux sauvages ont en effet été découverts morts ce week-end pour la première fois à l'intérieur des terres dans le nord et l'est de cet Etat. Dès dimanche, 2463 volailles d'élevages situés près des zones où ont été retouvés les oiseaux atteints par le virus ont été abattues par mesure préventive.Le virus H5N1 n'a pour le moment été détecté dans l'UE que sur des oiseaux sauvages. Mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que ses mutations le rendent plus résistant et sans doute plus dangereux pour la volaille.Ces changements ont eu des conséquences sur les modes de transmission entre volailles et chez les oiseaux sauvages, avec par exemple, la possibilité pour les canards de transmettre le virus sans tomber eux-mêmes malades."Mais ces changements n'ont pas eu d'impact perceptible sur la maladie chez les humains, y compris sur ses modes de transmission", écrit l'agence des Nations unies dans un communiqué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.