Grippe aviaire: six millions de volatiles abattus en Chine

PEKIN - Les autorités chinoises ont procédé à l'abattage de six millions de volailles et autres volatiles dans le Liaoning. C'est dans cette province du nord-est qu'a été localisé le 4e foyer de grippe aviaire enregistré dans le pays en un mois. Toutes les volailles dans un rayon de trois kilomètres autour du site où a été décelée la semaine dernière la souche H5N1, hautement pathogène, de la grippe aviaire ont été éliminées, a indiqué lundi l'agence Chine nouvelle. La Chine n'a pas fait état officiellement de cas humains de la grippe aviaire dans les récents foyers. Dimanche, Pékin a toutefois annoncé qu'il invitait des experts de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) à venir étudier trois cas suspects de pneumonie dans la province du Hunan (sud de la Chine). Les analyses effectuées dans ces trois cas n'ont pas révélé la présence du virus H5N1, précise Chine nouvelle, en ajoutant qu'on ne pouvait cependant pas l'exclure totalement, car les trois personnes vivaient non loin d'un foyer de grippe aviaire. L'une d'entre elles, âgée de 12 ans, est morte. A Pékin, le gouvernement a interdit la vente de volailles vivantes et l'élevage d'oiseaux, qu'il n'est plus possible d'importer dans la capitale en provenance des provinces, écrit le journal "Beijing News". La municipalité a temporairement fermé tous les marchés aux oiseaux et volailles. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.