Hu Jintao aux Etats-Unis: le base-ball préféré au Falungong

WASHINGTON - Les censeurs cathodiques de Pékin ont sévi après l'incident qui a perturbé le discours du président Hu Jintao jeudi à Washington. La presse chinoise a préféré la casquette de base-ball offerte à Hu Jintao l'irruption d'une manifestante du mouvement.CNN et la BBC, reçues par satellite essentiellement dans les résidences pour étrangers et les grands hôtels, ont été systématiquement coupées à chaque fois qu'elles évoquaient l'intervention de la militante, qui a crié à plusieurs reprises "le Falungong, c'est bien", avant d'être évacuée par la police.L'agence officielle Chine Nouvelle, les sites internet chinois et la télévision nationale, au courant de cette péripétie qui a irrité le chef du Parti communiste chinois, ont fait l'impasse sur l'incident.La télévision chinoise s'est en revanche longuement attardée sur l'accueil officiel et très protocolaire réservé au président chinois à Washington, lui conférant une stature internationale.La plupart des journaux ont jugé la rencontre entre les deux présidents "constructive", les plus officiels comme le "Quotidien du Peuple" et le "China Daily" insistant sur l'engagement américain réaffirmé à propos de Taïwan, l'île rebelle. "Nous sommes opposés à tous les changements unilatéraux du statu quo sur Taïwan", a déclaré M. Bush.Nombre de journaux ont également mis en bonne place la visite de Hu Jintao chez Boeing, mercredi, et la casquette de base-ball qu'il a reçue d'un ouvrier, Paul Dernier, à cette occasion, photos à l'appui.Quant au président américain George W. Bush, il a fait part jeudi de ses "regrets" à Hu Jintao. Washington est convaincu que l'incident n'aura pas de suites. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.