Ils utilisent le doigt d'un cadavre pour cambrioler une banque

ROME - Des malfaiteurs ont utilisé un doigt sectionné à un cadavre afin de se faire ouvrir la porte blindée d'une banque à la périphérie de Rome. Cette technique macabre leur a évité de laisser derrière eux leurs propres empreintes digitales.L'établissement bancaire est équipé d'un système baptisé "Bio Digit" qui relève l'empreinte digitale de l'index de chaque personne qui appuie sur le bouton d'entrée de la banque pour se faire ouvrir le sas.Selon la presse italienne, les deux voleurs, qui se sont fait remettre sous la contrainte quelque 10'000 euros, ont apposé "le doigt de la main droite d'un cadavre, peut-être celui d'une femme", sur l'enregistreur d'empreinte avant de commettre leur hold-up.Les malfaiteurs ont cependant commis l'erreur d'"oublier" derrière eux le doigt en question, qui a été retrouvé par la police sur le trottoir devant la banque."On peut imaginer que le doigt a été conservé dans de la glace pour éviter qu'il ne se détériore. Les enquêteurs mènent des recherches dans toutes les morgues pour vérifier si un doigt ne manquerait pas à un cadavre, ou pour voir si ce doigt pourrait appartenir à quelqu'un qui serait fiché", a souligné "Il Messaggero". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.