Inde: un groupe islamiste revendique les attentats de Bénarès

SRINAGAR - Un groupe islamiste cachemiri inconnu a revendiqué le triple attentat perpétré mardi dans la ville sainte de Bénarès, dans le nord de l'Inde. Ces attaques ont fait 23 morts et 68 blessés.Un homme se présentant comme le porte-parole du Lashkar-e-Kahar ("L'Armée des impérieux") a revendiqué ces attentats, dans un coup de téléphone à l'agence Current News Service (CNS) à Srinagar, capitale d'été de l'Etat indien du Jammu-et-Cachemire.L'homme, s'identifiant sous le nom d'Abdul Jabbar alias Abu Kahar, a menacé d'autres attentats si "l'Inde ne met pas fin aux atrocités contre les Cachemiris musulmans". Tant que cela aura lieu, nous empêcherons l'Inde de vivre en paix", a-t-il ajouté.La police a déclaré n'avoir jamais entendu parler de ce groupe auparavant, mais prendre néanmoins cet appel au sérieux et avoir commencé à enquêter. Après les attentats, les autorités indiennes avaient immédiatement soupçonné les "terroristes", mot par lequel elles désignent généralement les militants islamistes.Jeudi, la police a abattu un premier suspect, militant islamiste présumé soupçonné d'être membre du Lashkar-e-Taiba. Ce groupe, basé au Pakistan et opérant au Cachemire indien, avait déjà été indirectement montré du doigt par la police indienne après un triple attentat qui avait fait 66 morts à New Delhi le 29 octobre.Depuis 1989, le Cachemire indien, peuplé en majorité de musulmans dans un pays essentiellement hindou, est en proie à une insurrection séparatiste récupérée par les islamistes. Des dizaines de milliers de personnes sont mortes dans des violences depuis le début de l'insurrection. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.