Irak: 115 morts et 110 blessés dans une série d'explosions

BAGDAD - Au moins 115 personnes ont été tuées et 110 autres blessées dans une série d'explosions à Sadr City, bastion radical chiite de Bagdad. Ce quartier populeux de 2,5 millions de personnes est souvent la cible d'attentats.Il y aurait eu cinq explosions dont quatre voitures piégées et un tir de mortier. Une des explosions s'est produite sur un marché, selon une source dans les services de sécurité. Par ailleurs, une centaine d'hommes armés ont attaqué le ministère irakien de la santé, dans le centre de Bagdad. Selon une source du ministère de l'intérieur, certains activistes ont tenté de pénétrer dans le bâtiment mais ils ont été repoussés."Cela a commencé par des tirs de mortier en provenance du quartier voisin de Al-Fahdel. Puis une centaine d'hommes masqués avec des armes automatiques ont attaqué le ministère", a déclaré le ministre de la santé Ali Al-Chemmari."Les assaillants sont arrivés dans des camionnettes pick-up et des voitures civiles. Ils ont commencé à tirer sur le bâtiment et ont blessé des employés", a-t-il ajouté. "Environ 2000 employés sont coincés dans le bâtiment. Je suis aussi dans le bâtiment", a-t-il précisé.Le vice-ministre de la santé Hakim al Zamily a de son côté affirmé que des responsables du ministère ont demandé de l'aide au ministère de l'intérieur. Membre d'un parti chiite, M. Zamily avait échappé lundi à une tentative d'assassinat. La veille, des individus avaient enlevé un autre vice-ministre de la santé, Ammar al Saffar, dont on est toujours sans nouvelle. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.