Irak: 24e audience du procès de Saddam Hussein

BAGDAD - La 24e audience du procès de Saddam Hussein, accusé avec ses ex-lieutenants du massacre de villageois chiites, s'est ouverte devant le Haut tribunal pénal irakien. L'ancien président irakien a refusé de plaider coupable ou non coupable.Le président du Haut tribunal pénal a longuement détaillé les accusations pesant sur le dictateur déchu, accusé de "crime contre l'humanité" pour avoir fait torturer et exécuter des villageois chiites. Impassible, Saddam Hussein a écouté attentivement, avant de refuser de répondre à la question de savoir s'il plaidait coupable ou non coupable."Je ne peux pas répondre par oui ou par non à de telles accusations, qui remontent au début du procès et ne prennent pas en compte tous les témoins que nous avons vus", a déclaré Saddam Hussein, en se levant de sa chaise dans le box des accusés, où il était seul présent à l'ouverture de l'audience."Je considère donc que vous plaidez non coupable", a répondu le juge."Ce n'est pas une manière de traiter le président de l'Irak. Je ne reconnais pas l'autorité de ce tribunal, qui ne peut pas juger un chef d'Etat selon la constitution irakienne", s'est exclamé en réponse Saddam Hussein. Depuis le début du procès, le 19 octobre 2005, l'ancien homme fort de Bagdad rejette la légitimité du tribunal.Saddam Hussein et ses coaccusés sont jugés pour le massacre de 148 villageois chiites dans les années 1980, tués en représailles après un attentat en 1982 contre le convoi présidentiel dans le village de Doujaïl, au nord de Bagdad.Sur le terrain, au moins neuf Irakiens ont été tués dans différentes attaques en Irak, dont quatre enseignants. Quatre soldats britanniques ont en outre été légèrement blessés par des tirs de mortiers sur leur base d'Amara, à 365 km au sud de Bagdad.Enfin, des insurgés irakiens ont abattu dimanche un hélicoptère américain en opération au sud de Bagdad, tuant deux soldats, a annoncé l'état-major américain. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.