Irak: al-Maliki révèle son programme de réconciliation

BAGDAD - Le premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, présente au parlement son initiative de réconciliation nationale. Son projet prévoit une amnistie partielle avec les rebelles à l'exception des partisans d'Al-Qaïda et des fidèles de l'ancien régime.Le projet qui doit être présenté au parlement, comporte 28 points, a indiqué le député kurde Mahmoud Osmane. M. Maliki va notamment proposer une "amnistie générale sauf pour ceux qui ont commis des crimes de guerre et des crimes contre le peuple irakien".Revoir le processus d'éradiction du Baas, le parti dissous de l'ex-président Saddam Hussein, figure en deuxième place, avec un rôle accru confié à la justice, selon la même source.M. Maliki propose aussi de dissoudre les milices armées et entend négocier avec toutes les organisations qui "croient en les vertus du dialogue à l'exception d'Al-Qaïda et des partisans de l'ancien président Saddam Hussein", selon M. Osmane.Rebâtir l'armée et les services de police et leur donner les moyens d'accomplir leur mission figurent également dans ce projet, tout comme l'engagement à assurer les services publics de base à la population, à lutter contre le chômage et à relever la niveau de vie de la population.Le projet comporte également un calendrier pour donner aux forces armées les moyens de contrôler la situation dans le pays de manière à ce que l'Irak n'ait plus besoin des forces étrangères, selon M. Osmane. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.