Irak: au moins 35 recrues sont mortes dans un attentat suicide

WASHINGTON - Au moins trente-cinq recrues de la police irakienne ont été tuées et 60 autres blessées dans un attentat suicide à Bagdad. L'attaque visait un centre de recrutement dans l'ouest de la capitale."Deux kamikazes ont déclenché leur charge alors que des recrues étaient rassemblées dans un centre de recrutement de la police nationale", à al-Qadissyah, un quartier de l'ouest de la capitale, a indiqué une source de sécurité. Un précédent bilan faisait état de 25 morts et 56 blessés.Les centres de recrutement des forces de sécurité irakiennes sont fréquemment la cible d'attaques. Du 2 au 8 novembre, 39 policiers ont été tués et 170 blessés dans différentes attaques en Irak, selon le ministère irakien de l'intérieur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.