Irak: au moins 70 morts dans des attentats à Bagdad et Hilla

BAGDAD - Au moins 74 personnes ont été tuées en Irak. L'attentat le plus sanglant a visé le principal marché de Bagdad, qui connaît un nouveau pic de violence malgré le déploiement en force de troupes irakiennes et américaines.Une bombe a explosé vers 10h00 dans le marché de Chorja, très fréquenté à ce moment-là. La déflagration a fait au moins 24 morts et 35 blessés à Bagdad. Des mares de sang jonchaient les lieux de l'attentat, où des morceaux de chair brûlée témoignaient de la puissance de l'explosion.Un double attentat a frappé peu après Karrada, quartier commerçant du centre de Bagdad, tuant trois personnes, dont un policier, et faisant 14 blessés dans la file d'attente d'une station service.Dans d'autres attaques à travers la capitale, en particulier dans les quartiers de Doura (sud) et d'Amariyah (ouest), dix personnes ont été tuées, selon une source hospitalière. Deux assaillants ont également trouvé la mort.Ces différentes attaques interviennent en dépit d'un plan de sécurisation de la capitale qui a conduit au déploiement de 30 000 hommes, Américains et Irakiens, dans les secteurs les plus dangereux de Bagdad."Dans les quartiers de Doura, Amariyah et Gazaliyah, la vie reprend peu à peu son cours normal, alors que les opérations de perquisitions laissent la place au déblaiement des ordures. Les magasins rouvrent, les habitants se promènent librement dans les rues", s'était félicité dimanche le général américain George Casey, commandant de la Force multinationale en Irak.L'armée américaine a assuré que la violence a diminué de 46 % à Bagdad depuis début août, par rapport aux mois précédents. Mais 14 soldats américains sont morts depuis dimanche en Irak, dont 12 dans des attaques, la plupart du temps dans la région de Bagdad.M. Casey n'a pas voulu s'avancer sur la date à laquelle les forces américaines remettraient l'entière responsabilité de la sécurité aux Irakiens. Mais il a affirmé que d'ici 12 à 18 mois, l'armée et la police irakiennes n'auraient plus guère besoin de soutien. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.