Irak: au moins 73 morts dans des attentats contre deux mosquées

BAAQOUBA - Des attentats suicide commis dans deux mosquées chiites de Khaneqin a fait au moins 73 morts et 85 blessés. Les kamikazes ont actionné leur bombe au moment de la prière de midi. A Bagdad, 6 Irakiens ont péri dans deux attaques suicide à la voiture piégée. Il s'agit de l'une des attaques anti-chiites les plus sanglantes depuis la fin des opérations majeures en Irak le 1er mai 2003. Selon un responsable local, 73 personnes ont été tuées et 85 blessées dans les attentats contre deux mosquées dans la localité de Khaneqin, située à 170 km au nord-est de Bagdad et où un couvre-feu a été instauré. Un responsable local a affirmé que les deux kamikazes se sont fait exploser dans deux mosquées chiites fréquentées par des Kurdes chiites appelés Faylis. Une source du ministère de l'Intérieur a indiqué que les deux mosquées visées, la husseynia al-Mazraa et celle du Mehdi, avaient été détruites. Peu avant ces attentats, une voiture piégée a explosé près de la banque de Khaneqin, toujours selon cette source. Un couvre-feu a été instauré tandis que des forces de police et des peshmergas (combattants kurdes) s'employaient à évacuer les victimes. Le gouverneur de Diyala, Raad Rachid al-Moulla Jawad, s'est rendu immédiatement sur les lieux de l'attentat. Il a condamné "ces actes terroristes", soulignant que "l'impuissance des terroristes les conduit à s'attaquer à ceux qui prient dans les maisons de Dieu". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.