Irak: au moins dix aspirants policiers tués à Bagdad

BAGDAD - Au moins dix aspirants policiers ont été tués et une vingtaine d'autres blessées lors d'un attentat suicide dans un centre de recrutement de la police à Bagdad. Le kamikaze s'est fait sauter après s'être rapproché à pied des personnes faisant la queue pour devenir policiers.Les casernes et les centres de recrutement sont un objectif habituels de l'insurrection en Irak. Mercredi, au moins 15 personnes ont été tuées dans des attentats à Bagdad, où deux engins piégés ont également provoqué la mort de deux soldats américains.Avec des attentats suicide, des attaques de mortiers, des combats entre groupes armés et des enlèvements, la capitale irakienne est le théâtre de violences quotidiennes, la plupart à motivation confessionnelle entre milices armées chiites et groupes insurgés sunnites.La plus grande partie de ces actes de violence ne sont pas officiellement recensés, alors que les explosions et tirs d'armes automatiques résonnent à intervalles réguliers dans Bagdad.Des dizaines de cadavres, parfois mutilés, sont retrouvés chaque jour dans les rues de la capitale. Pour la seule journée de mercredi, 76 corps ont été retrouvés dans la ville par la police. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.