Irak: au moins trente morts dans des attentats à Bagdad et Hilla

BAGDAD - Les violences se sont poursuivies en Irak, faisant plus de 30 morts. Une attaque contre un marché de Bagdad a tué au moins 24 morts. A Hilla, au sud de la capitale, au moins douze personnes ont péri dans l'explosion d'une moto piégée.A Bagdad, un attentat à la bombe a secoué le marché de Chorja, le plus important de la capitale, très fréquenté à ce moment de la journée. L'attaque a fait au moins 24 morts et 35 blessés, selon une source de sécurité.Des mares de sang jonchaient les lieux de l'attentat, où des morceaux de chair brûlée témoignaient de la puissance de l'explosion.Le marché de Chorja a été à plusieurs reprises la cible d'attentats meurtriers. Le dernier en date avait fait dix morts et 69 blessés le 8 août lors de l'explosion de deux bombes à quelques minutes d'intervalle.Cet attentat survient en dépit de l'opération "En avant ensemble" destinée à lutter contre les violences qui ensanglantent régulièrement la capitale et dans le cadre de laquelle 30'000 hommes, Américains et Irakiens, ont été déployés.Peu auparavant, une attaque a visé un centre de recrutement de l'armée à Hilla. Les victimes, au moins douze morts et 38 blessées, selon la police de la ville, sont toutes des hommes venant s'engager dans l'armée irakienne.Le centre de recrutement, destiné aux habitants des provinces de Kerbala, Samawa et Najaf, dans le sud chiite du pays, avait ouvert ses portes quatre jours plus tôt. Plus d'un millier de personnes se trouvaient de l'autre côté de la route, devant le centre de recrutement.Les jeunes Irakiens attendant devant les centres de recrutement de l'armée et de la police sont régulièrement la cible d'attentats suicide. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.