Irak: Bush défend sa décision sur les effectifs américains

Le président George W. Bush a défendu sa décision contestée de procéder à un retrait partiel des troupes américaines déployées en Irak sans s'engager à un repli plus large. Il a invoqué à nouveau les dangers représentés par Al-Qaïda et l'Iran.Dans son allocution radiophonique hebdomadaire, il a cependant invoqué les progrès de la sécurité en Irak, qui permettent de faire revenir au moins 21'500 hommes d'ici à l'été 2008, et a ajouté que "plus nous réussirons, plus grand sera le nombre de soldats qui pourront rentrer". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.