Irak: George W. Bush évoque la possibilité d'une nouvelle politique

WASHINGTON - Le président américain George W. Bush a donné une indication supplémentaire de la possibilité d'une nouvelle politique en Irak: il a qualifié son nouveau secrétaire à la Défense "d'agent du changement".M. Bush a affirmé dans son allocution radiophonique hebdomadaire sa détermination à combattre le terrorisme. Il a dit que l'Irak restait le "front central de cette guerre". Mais il s'est dit ouvert aux idées des démocrates et d'un groupe indépendant de personnalités qui travaillent actuellement à des propositions pour l'Irak et avec lesquels il doit s'entretenir lundi à la Maison Blanche.Il a aussi invoqué la nomination de Robert Gates comme secrétaire à la défense à la place de Donald Rumsfeld, le visage d'une guerre impopulaire. En tant qu'ancien chef de la CIA et chef d'université, M. Gates "a montré qu'il est un agent du changement. Comme secrétaire à la Défense, il offrira un regard neuf sur notre stratégie en Irak et ce que nous devons faire pour gagner".Avec l'absence de perspective pour un retour à la stabilité en Irak et un retour des troupes, M. Bush est soumis à une forte pression pour modifier sa politique. Il a lui-même admis que l'Irak avait fortement contribué à la défaite de ses amis républicains aux élections."Les élections vont apporter des changements à Washington, a-t-il dit. Mais il y a une chose qui n'a pas changé: l'Amérique fait face à des ennemis brutaux qui nous ont attaqué par le passé et veulent nous attaquer à nouveau"."J'ai un message pour ces ennemis: ne confondez pas les règles de la démocratie américaine avec un manque américain de volonté", a-t-il dit. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.