Irak: le courant du chef chiite Moqtada Sadr quitte le gouvernement

BERNE - Le mouvement du dirigeant chiite radical Moqtada Sadr a annoncé officiellement à des journalistes à Bagdad le retrait du gouvernement irakien de ses six ministres. La formation ne se retire toutefois pas du Parlement."La principale raison (de cette décision) est l'absence de réponse du premier ministre aux demandes de près d'un million de personnes (dans la ville sainte de Najaf) de retrait des troupes américaines (d'Irak) et la détérioration des conditions de sécurité et des services publics", a déclaré le chef du groupe parlementaire de Moqtada Sadr, Nassar al-Rubaie.Le député Saleh Hassan Issa al-Ighaili avait déclaré dimanche que l'annonce de retrait serait faite lundi, ajoutant néanmoins que le mouvement continuerait à participer aux séances du Parlement. Ce retrait des ministres sadristes ne devrait pas entraîner la chute du gouvernement de Nouri al Maliki mais pourrait créer des tensions au sein du fragile cabinet d'union nationale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.