Irak: le gouvernement décrète un nouveau couvre-feu pour vendredi

BAGDAD - Le gouvernement irakien a décrété un couvre-feu diurne pour vendredi à Bagdad, jour de la prière hebdomadaire. Il sera interdit de circuler en voiture et les accès à la capitale seront fermés. Cette mesure fait suite au dynamitage le 22 février du mausolée chiite de Samarra.Un cycle de violences religieuses a fait ensuite au moins 478 morts, selon des estimations prudentes des autorités irakiennes. Il fait craindre que le pays ne bascule dans la guerre civile. Vendredi et samedi dernier, un couvre-feu avait été imposé jusqu'à 16h00 à Bagdad et dans trois provinces alentours.Par ailleurs, le convoi d'un chef sunnite, Adnane al-Doulaïmi, a été pris pour cible jeudi à Bagdad. Le dirigeant est sorti indemne, mais son garde du corps a été tué et cinq autres blessés.Quatre hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture d'Adnane al-Doulaïmi, chef de file du Front irakien de la concorde, principale formation sunnite du pays, avec 44 députés. L'attaque a eu lieu à Ghazaliyah, un quartier de l'ouest de la capitale.Les différentes attaques perpétrées jeudi en Irak ont fait 32 morts et plus de trente blessées. La plus sanglante a été commise dans le quartier populaire chiite de Sadr City, à Bagdad. L'explosion d'une bombe dans un minibus a tué cinq personnes et en a blessé huit, ont indiqué des sources sécuritaires.Après cette attaque, un collaborateur de l'imam radical Moqtada Sadr a annoncé que les milices fidèles du dignitaire chiite allaient prendre une part active à la défense de ce quartier. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.