Irak: plus de 54 morts dans un attentat suicide à Koufa

BAGDAD - Un attentat suicide à la voiture piégée commis contre un groupe d'ouvriers Irakiens a fait au moins 54 morts et 91 blessés dans la ville chiite de Koufa. Un rapport de l'ONU relève que quelque 5818 civils ont été tués et 5672 blessés de mai à juin dans le pays.Selon des témoins, la voiture a explosé au milieu de la foule à proximité de la Grande mosquée de Koufa, où des ouvriers attendaient, comme à leur habitude, que des employeurs éventuels viennent les chercher. C'est le troisième attentat de grande envergue en trois jours visant la communauté chiite.Dimanche, 28 personnes dont 25 chiites ont été tuées à Touz Khormatou, à 150 km au nord de Bagdad, dans un attentat dans un café. Lundi, 48 personnes ont péri à Mahmoudiyah au sud de Bagdad dans une attaque à la voiture piégée suivie par des tirs dans la foule.Par ailleurs, quatorze corps tués par balle, aux mains attachées et aux yeux bandés, ont été retrouvés mardi dans les environs de Mahmoudiyah, dans la zone de violences confessionnelles du "triangle de la mort".Dans d'autres violences, huit Irakiens, dont six policiers, ont été tués dans l'explosion d'une bombe contre une patrouille de la police à Hawija, dans la région de Kirkouk, au nord de l'Irak.Enfin, au moins cinq Irakiens ont également été tués et quinze blessés lors d'affrontements à l'aube avec les forces britanniques dans la ville de Bassorah, au sud du pays.Par ailleurs, selon un rapport de l'ONU sur les droits de l'homme, 6826 civils ont été tués en Irak sur les six premiers mois de l'année. Les professionnels de la justice, de l'éducation et de la santé sont particulièrement touchés. Quelque 150 000 personnes ont également été forcées à quitter leurs foyers sous la pression des violences. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.