Israël nie toute implication dans le drame de la plage de Gaza

JéRUSALEM - Israël a nié mardi toute implication dans l'explosion vendredi dans laquelle huit Palestiniens, dont cinq membres d'une même famille, ont été tués sur une plage de Gaza. Les résultats d'une commission d'enquête parlementaire ont été présentés.°"Nous avons assez de preuves venant appuyer nos forts soupçons que la tentative de présenter cela comme un incident israélien est simplement fausse", a déclaré le ministre de la Défense, Amir Peretz, alors que les Palestiniens disent qu'il a été causé par un obus israélien.Le chef d'état-major israélien, Dan Haloutz, a fait écho aux propos de M. Peretz, affirmant que bien qu'Israël regrette l'incident, il n'en est pas responsable.Le général Meir Klifi, qui a dirigé la commission d'enquête, a affirmé que l'armée avait pilonné des zones au nord de la plage pour tenter de mettre fin aux tirs palestiniens de roquettes contre Israël, mais que l'explosion sur la plage n'avait pas été causée par un obus."Nous pouvons dire que tous les obus ont atteint leur cible. Nous avons des rapports détaillés sur chaque obus", a-t-il indiqué."Pendant ce laps de temps, six obus ont été tirés vers la zone, dont cinq ont atteint leur cible désignée. Les chances que l'obus qui s'est égaré ait frappé ce point sont proches de zéro", a-t-il affirmé. "Le tir le plus proche sur la zone a été réalisé longtemps avant le moment de l'incident".Mais Marc Garlasco, un analyste militaire de l'ONG Human Rights Watch, dont le siège est à New York, a affirmé à des journalistes à Gaza que l'explosion avait été "très probablement" provoquée par un obus israélien."Certains ont suggéré que la famille avait été tuée par une mine, ce n'est manifestement pas le cas. Les blessures des gens à l'hôpital étaient sur le torse et la tête et une mine ne pourrait pas avoir causé cela", a-t-il poursuivi. M. Garlasco a fondé ses conclusions sur une enquête sur le lieu de l'explosion, des interviews, des examens des blessés et des éclats d'obus. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.