Israël rejette une proposition de trêve des groupes armés

GAZA - Israël a rejeté une proposition de trêve des groupes armés palestiniens qui se disent prêts à cesser les tirs si l'armée israélienne mettait fin à ses opérations à Gaza et en Cisjordanie. Les soldats israéliens poursuivaient leurs incursions."La proposition porte sur un cessez-le-feu partiel, limité aux tirs de roquettes à partir de la bande de Gaza en échange d'un arrêt total des opérations israéliennes sur tous les fronts. Ce n'est pas sérieux", a déclaré la porte-parole de la présidence du Conseil, Miri Eisin.Selon elle, "il n'y a aucun engagement de la part des groupes armés palestiniens à mettre un terme aux opérations terroristes et notamment aux attentats suicide"."Israël a toujours aspiré à l'arrêt des violences et nous escomptons un changement de l'attitude des Palestiniens et en premier lieu du Hamas afin qu'il donne la priorité au développement de la bande de Gaza au lieu de poursuivre les attaques", a ajouté la porte-parole.Les factions palestiniennes sont prêtes à cesser les tirs de roquettes contre Israël si ce pays mettait fin à ses opérations militaires, selon un porte-parole du Jihad islamique jeudi."Nous avons discuté (avec les groupes palestiniens) des tirs de roquettes. Il y a une entente pour stopper les tirs en échange de l'arrêt de l'agression israélienne contre le peuple palestinien", a affirmé le porte-parole Khader Habib, après une réunion entre responsables des groupes palestiniens à Gaza.Selon lui, cet accord a été accepté par le Hamas, qui contrôle le gouvernement, le Fatah, le Jihad islamique, et les fronts populaire et démocratique de libération de la Palestine (FPLP, FDLP).Trois roquettes tirées depuis la bande de Gaza sont tombées en Israël dans la nuit de jeudi à vendredi et dans la matinée, l'une d'elle causant des dégâts matériels dans la ville de Sdérot (sud), proche du territoire palestinien, a indiqué un porte-parole militaire.Jeudi soir, le Premier ministre palestien issu du Hamas Ismaïl Haniyeh et le président Mahmoud Abbas se sont rencontrés pour la deuxième fois de la journée afin de discuter de la question des tirs de roquettes et du gouvernement d'union palestinien.L'armée israélienne multiplie les incursions et les raids dans le nord de bande de Gaza pour tenter de stopper les tirs de roquettes palestiniennes sur les localités du sud d'Israël. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.