Italie: première réunion du nouveau parlement

ROME - Le nouveau parlement italien s'est réuni pour la première fois, avec trois Italiens de Suisse dans ses rangs. Cette session donne le coup d'envoi de la législature de Romano Prodi et marque le terme du gouvernement de Silvio Berlusconi.La Chambre des députés a débuté sa session à 10h00 par une minute de silence pour les quatre victimes, dont trois militaires italiens, tuées dans un attentat jeudi à Nassiriyah, dans le sud de l'Irak, contre un convoi militaire de la force internationale présente dans ce pays.L'Union de la gauche de M. Prodi, vainqueur des législatives des 9 et 10 avril, dispose d'une majorité de 348 sièges sur les 630 que compte la Chambre des députés. Le nouveau Sénat a lui commencé sa première session une demi-heure plus tard, à 10h30, également par une minute de silence pour les victimes de l'attentat de Nassiriyah.La session était présidée par un des doyens, le sénateur à vie et ancien président de la République Oscar Luigi Scalfaro, 87 ans, la doyenne, le prix Nobel de médecine Rita Levi Montalcini, 97 ans, ayant renoncé à cette charge pour des raisons de santé.La faible majorité de la gauche au Sénat - 158 sièges sur 315 contre 156 à la droite et un sénateur indépendant - donne aux sept sénateurs à vie un vote décisionnel. Quatre ont annoncé soutenir le candidat de la gauche. Le scrutin se fait à bulletin secret.M. Berlusconi a lui indiqué qu'il remettra sa démission au président de la République, Carlo Azeglio Ciampi, dès que les présidents des deux chambres du parlement auront été élus, ce qui devrait se produire au plus tard samedi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.