La Chine va participer à la force de l'ONU pour la paix au Darfour

PéKIN - La Chine, alliée du Soudan, a confirmé sa participation à la force de maintien de la paix de l'ONU au Darfour. Elle a nié vendre des armes à Khartoum utilisées dans cette région, alors qu'un sommet égypto-tchado-libyen a eu lieu à Tripoli."Nous avons décidé d'envoyer une équipe de techniciens au Darfour", a déclaré une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "La Chine souhaite travailler avec le reste de la communauté internationale pour la paix et la stabilité au Darfour", a ajouté Jiang Yu, sans indiquer quel serait le nombre de techniciens et leur rôle.Premier importateur de pétrole soudanais, la Chine a été jusqu'ici un des principaux alliés du président soudanais Omar al-Béchir, qui s'oppose au déploiement de 20'000 casques Bleus de l'ONU au Darfour.La mission conjointe ONU/Union africaine (UA) de maintien de la paix sera dirigée par le ministre congolais des affaires étrangères, Rodolphe Adada, nommé représentant spécial des deux organisations, a annoncé Michèle Montas, porte-parole du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.La Chine a par ailleurs nié vendre des armes au Soudan qui seraient utilisées au Darfour. Citant un rapport soudanais de 2005, Amnesty International affirme notamment que Khartoum a importé pour plusieurs dizaines de millions de dollars d'armes, de munitions et d'équipements chinois, notamment avions et hélicoptères, et qu'une partie de cet armement est utilisé au Darfour. "Cette accusation est sans fondement", a indiqué Mme Jiang. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.