La femme la plus dangeureuse d'Allemagne libérée de prison

BERLIN - Brigitte Mohnhaupt, figure historique du mouvement d'extrême gauche Fraction armée rouge (RAF) condamnée à la prison à vie pour neuf assassinats, a été remise en liberté . Elle a passé 24 ans derrière les barreaux.En février dernier, un tribunal avait jugé que Brigitte Mohnhaupt "ne présentait plus de dangerosité" et devait être libérée à l'issue de la période de sûreté dont avait été assortie sa peine. Celle que la presse allemande avait appelé la "femme la plus dangereuse d'Allemagne" avait dirigé dans les années 1970 la "deuxième génération" de la RAF.Ils avaient été condamnés en 1985 à la réclusion criminelle à perpétuité pour neuf assassinats, dont celui en 1977 du patron des patrons allemands Hanns-Martin Schleyer, ainsi que pour plusieurs tentatives d'assassinats. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.