La Géorgie dit avoir essuyé un tir de missile russe

La Géorgie s'est déclarée victime d'un "acte d'agression" de la part de la Russie. Elle affirme que deux chasseurs russes ont largué la veille au soir un missile guidé à 65 km de la capitale. Moscou réfute l'accusation."Toute cette provocation a été pensée pour semer la panique, pour troubler la stabilité de la Géorgie et faire changer le cours politique du pays", a accusé le président géorgien Mikheïl Saakachvili qui s'est rendu sur place, dans le village de Tsiteloubani, à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Tbilissi. Les forces aériennes russes contestent formellement. Elles estiment que Tbilissi n'a fourni aucune preuve de ses allégations. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

11.03.2010
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.