La grève des transports new-yorkais se poursuit sans issue en vue

NEW YORK - New York fait face dans une relative sérénité au casse-tête des transports. La grève des bus et métro s'est prolongée pour la deuxième journée consécutive en dépit des lourdes pénalités imposées aux grévistes par la justice. Dans le froid piquant, les usagers ont repris à pied, ou partageant taxis et voitures avec des inconnus, le chemin du travail ou des grands magasins à l'approche de Noël. Le pont de Brooklyn, qui relie l'immense district de Brooklyn à Manhattan et est en train de devenir le symbole de cette grève, était de nouveau noir de monde mercredi matin. Dans le quartier des affaires de Manhattan, les passants semblaient plus nombreux que la veille, après s'être, pour certains, autorisé une journée à la maison, et les trains régionaux étaient bondés par les banlieusards habituellement utilisateurs du réseau urbain. Pour autant la ville reste étonnamment paisible, le trafic limité par les restrictions de circulation (partage de voitures obligatoire, rues réservées aux secours, etc). Et nombre d'usagers affichent encore un fatalisme tranquille, alors que d'autres s'inquiètent de la durée du mouvement. Les négociations sont au point mort entre l'Autorité des transports métropolitains (MTA) et le syndicat des travailleurs des transports (TWU), qui a rejeté lundi les dernières propositions de la direction sur les salaires et les retraites, lançant la première grève des transports en commun de la ville en 25 ans. Premier réseau urbain des Etats-Unis, les transports new-yorkais acheminent chaque jour 7 millions d'usagers. Le maire Michael Bloomberg a redit mercredi qu'aucune discussion ne pourrait reprendre avant la fin de cette grève qualifiée la veille d'"immorale". Mardi, à la demande de la MTA, la Cour suprême de New York a imposé une amende d'un million de dollars par jour non travaillé au TWU, en vertu d'une loi de 1967 interdisant aux services publics de faire grève. Le TWU comptait faire appel mercredi de cette décision. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.