La Palestine se trouve au bord de la guerre civile

GAZA - Les Palestiniens semblent plus que jamais au bord de la guerre civile. Au moins 24 personnes ont été tuées ces trois derniers jours dans la bande de Gaza, lors des pires violences interpalestiniennes depuis l'élection des islamistes il ya exactement une année.Les affrontements entre membres du Fatah et du Hamas, qui ont également fait près de 60 blessés, se sont poursuivis en dépit des nombreux appels au calme. C'est un attentat à l'engin piégé visant des hommes de la Force exécutive, contrôlée par le Hamas, qui a mis le feu aux poudres.Les heurts les plus violents se sont déroulés dans un quartier du sud de la ville de Gaza, près du siège de la Sécurité préventive, fidèle au président Mahmoud Abbas, le chef du Fatah, qui était ces jours au Forum économique de Davos (WEF).Des tirs nourris à l'arme automatique et des dizaines d'explosions ont retenti dans le quartier, où les habitants restaient retranchés chez eux. Des balles perdues ont fait voler en éclats des vitres d'appartements et des pare-brises de voitures.Selon un responsable de la Sécurité préventive, des membres du Hamas ont tiré des obus de mortiers et des roquettes anti-chars sur le QG de cette force.Des militants armés du Hamas ont par ailleurs pris d'assaut un immeuble résidentiel à Beit Lahya, dans le nord de la bande de Gaza, pour s'emparer d'un partisan du Fatah. Le fils du responsable local du Fatah, un garçon de 11 ans, et un autre habitant ont été tués par balles, selon une source médicale.La violence interpalestinienne n'a pas épargné la Cisjordanie. A Naplouse, des partisans du Fatah ont pris d'assaut dimanche des bureaux appartenant au ministère de l'Education et ont mis le feu à une partie des locaux.Par ailleurs, les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa, liées au Fatah, ont revendiqué l'enlèvement de dix membres du Hamas à Naplouse ainsi qu'un responsable local du mouvement islamiste. Les militants du Hamas auraient tiré sur des membres du Fatah, a affirmé ce dernier. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.