La température du globe a augmenté de 0,4 degré en 2006

GENèVE - La température moyenne à la surface du globe a augmenté de 0,42 degré celsius cette année, a annoncé jeudi l'Organisation météorologique mondiale (OMM). L'année 2006 est la sixième année la plus chaude depuis le début des statistiques.Dans l'hémisphère nord, l'augmentation de température est de 0,58 degré au-dessus de la moyenne des années 1961 à 1990, ce qui fait de 2006 la quatrième année la plus chaude. Elle est de 0,26 degré dans l'hémisphère sud, septième année la plus chaude.Depuis le début du XXe siècle, la température du globe a augmenté d'environ 0,7 degré. Depuis 1976, la hausse est plus rapide, en moyenne de 0,18 degré par décennie, a encore indiqué l'OMM.Des sécheresses prolongées, dans la corne de l'Afrique, en Australie et en Chine, et des inondations inhabituelles, par exemple en avril en Europe de l'Est, ont marqué l'année écoulée, a souligné le directeur général de l'OMM Michel Jarraud.La fonte des glaces arctiques s'accélère. En septembre, la surface glaciaire était la plus basse enregistrée après 2005, soit 5,9 millions de km2. Le rythme de fonte est désormais de 8,5 % par décennie, soit 60 421 km2 par année, "plus que la surperficie de la Suisse", a fait remarquer M. Jarraud.En Europe, l'OMM relève que la température moyenne du mois de juillet a été la plus élevée jamais enregistrée, de 2,7 degrés au-dessus de la normale. L'automne a également été exceptionnel avec des températures de trois degrés plus élevées, du nord des Alpes au sud de la Norvège.Les températures n'ont jamais été aussi élevées cet automne en Angleterre depuis 1659, aux Pays-Bas depuis 1706 et au Danemark depuis 1768. Le directeur général de l'OMM a rappelé que le réchauffement de la planète est dû pour l'essentiel à l'activité humaine. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.