L'AIEA prête à renvoyer l'Iran devant le Conseil de sécurité de / l'Onu (LEVER DE RIDEAU)

VIENNE - Le conseil des gouverneurs de l'AIEA se réunit en urgence ce jeudi pour examiner une résolution occidentale visant à traduire l'Iran devant le Conseil de sécurité de l'ONU en raison de ses activités nucléaires. Téhéran refuse toutefois de se laisser impressionner.Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Russie) ont élaboré mercredi avec l'Allemagne, un texte demandant à l'exécutif de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de saisir la plus haute instance des Nations unies.Ce texte mentionne pour la première fois "d'éventuelles activités qui pourraient avoir une dimension nucléaire militaire". Ses auteurs demandent au chef de l'AIEA Mohamed ElBaradei d'expliquer quelles mesures doit prendre l'Iran pour que "l'on puisse établir la confiance dans le caractère uniquement pacifique" de ses programmes.Ils exigent aussi que l'Iran en revienne à la suspension prolongée des activités liées à l'enrichissement de l'uranium, lequel peut ensuite servir à produire de l'énergie mais aussi la bombe atomique. Téhéran a repris des recherches visant à enrichir l'uranium, le 10 janvier, en dépit des résolutions de l'AIEA.Les Occidentaux, pour surmonter les réticences des Russes et Chinois, ont indiqué qu'il n'y aurait aucune décision du Conseil de sécurité avant mars et que des sanctions ne sont pas actuellement à l'ordre du jour.Les dirigeants iraniens ont de leur côté menacé de répliquer à une saisine du Conseil de sécurité en cessant toute "coopération volontaire" avec l'AIEA dès samedi et en reprenant ensuite l'enrichissement industriel. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.